DANS LA NUIT FROIDE ET MUETTE, les Anaki attendent l’arrivée des « Visages Gris », les rennes venus des montagnes. Mais aucun sabot ne foule le sentier qui se perd sous les étoiles. La tribu se meurt, et ses prières restent sans réponse. Le chaman Youn le Noir se décide alors à s’adresser au dernier des dieux, celui qui engloutit la Soleil avant de la vomir, le redoutable Dragon de Lune. Mais son appel ne sera pas sans conséquences… car bientôt il exigera des sacrifi ces. Qui oserait braver ce dieu de minuit, sinon un homme sans foi, qui ne croit qu’en sa lance et son bras ?

Après avoir été condamné à l’exil dans les toundras glacées de l’est de la Russie, le militant révolutionnaire Vladimir Bogoraz (1865-1936) y puise l’inspiration pour son Dragon de Lune.

 

Empruntant aux légendes sibériennes ses accents merveilleux et chamaniques, l’auteur livre un texte empreint de poésie, aboutissant au tout premier roman de fantasy russe.

mock-up 2.png

Titre : Le Dragon de Lune

Auteur : Vladimir Bogoraz

Traduction : Viktoriya & Patrice Lajoye

Postface : Viktoriya & Patrice Lajoye

Illustrateur : Asthenot

Collection : "L'Âge d'or de la fantasy" 

Parution : 10/06/2022

Format : 20 x 13,5 cm

Façonnage : broché

Pagination : 288 pages 

ISBN : 978-2-9012070-5-4

Prix : 20 euros

 

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/1